réduire
fermer

Qu’est-ce que VOCALOID ?

VOCALOID est en premier lieu un logiciel de synthèse vocale de la YAMAHA Corporation sorti en 2004. Permettant de créer des chants par MAO, il a connu le succès en 2006 notamment avec la seconde version du logiciel et la sortie d'Hatsune Miku, devenue figure de proue du logiciel. Mais le phénomène est bien plus vaste que l'on pourrait le penser ! Vocaloid est un univers artistique et culturel mondial qui s'est diffusé comme une trainée de poudre grâce à internet. Dans le monde entier, des artistes de tous bords ont collaboré, des fans ont partagé et échangé, l'imagination a débordé. VocaloidFR se propose ici de mettre en valeur le pendant francophone de cette communauté créative tout en vous tenant informés des dernières nouvelles partout dans le monde. Passez un bon moment ! Cliquez ici pour en savoir (encore) plus.

QU'EST-CE QUE VOCALOID ?

Interview de Kanae Muraki, de Crypton Future Media

Plusieurs infos sur Crypton Future Media, Megurine Luka V3, MikuExpo, et d'autres encore. Posté le 20/07/2014 à 18:40 par AkumaKokutan dernière édition le 29/05/2015 à 21:06

Bonjour à tous, c’est AkumaKokutan ! Aujourd’hui, je vous propose une interview de Kanae Muraki, de l’équipe de promotion de Crypton Future Media. Elle les a également représentés lors de la convention Anime Expo 2014, et nous donne diverses informations, notamment des nouvelles sur le développement de Luka Megurine V3 ou bien sur Rin et Len Kagamine V3 ; ainsi que CV04, entre autre.
Notez que l’interview n’a pas été menée par l’équipe de Vocaloid.fr, nous ne faisons que la traduire. Elle a été réalisée par l’équipe du site Mikufan, composée de JrHarbort et Lawrence Elsa. L’article de base est disponible en anglais ici.


Sommaire :

  1. Le Concert de Lady Gaga
  2. Les modèles et les organisations des concerts
  3. Megurine Luka V3, CV04, "Project If" et Miku English
  4. L'impact des fans sur Crypton Future Media
  5. MikuExpo à New York et Los Angeles
  6. Les mots de la fin

Légende : MF=MikuFan, CFM=Crypton Future Media (Kanae Muraki)


Kanae Muraki

MikuFan : Merci beaucoup de nous consacrer du temps pour cette interview.

Crypton Future Media : Ho, merci également !

Le concert de Lady Gaga

MF : Pour commencer, j’ai quelques questions. La première concerne l’utilisation d’Hatsune Miku à l’ouverture du concert de Lady Gaga « ArtPop Ball ». Cette annonce a étonné beaucoup de fans. Pouvez-vous nous faire quelques remarques sur votre travail avec elle à l’occasion de cet évènement ?

CFM : La demande de Lady Gaga d’utiliser Hatsune Miku dans son concert a été très soudaine, à peine sept semaines avant le premier concert. Nous étions en plein dans l’organisation de l’édition suivante de MikuExpo. Nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour décider à quoi la prestation de Miku ressemblerait, et nous n’avions pas le temps de préparer tout un orchestre pour l’accompagner. Nous avons dû tout créer pour chaque concert à partir de rien, de la sélection des chansons à la vidéo. Mais nous savions qu’avoir seulement une vidéo projetée serait assez ennuyeux, donc nous avons eu l’idée d’intégrer de vrais danseurs sur scène.


CFM : Même si Miku avait été annoncée comme une invitée d’ouverture, nous savions que la majorité du public serait composée de fans de Lady Gaga. C’est pourquoi nous avons essayé quelque chose de nouveau. Nous voulions créer une playlist qui serait spéciale, la première chanson que j’ai trouvée fut donc « Glass Wall », c’était une chanson vraiment bonne, et l’anglais était très bien fait.  Cette chanson m’a donné une impression semblable à celle que j’ai eue quand j’écoutais les premières chansons de Miku, en 2007, quand elle commençait à devenir populaire. Donc, nous avons d’abord partagé cette chanson sur la page Facebook d’Hatsune Miku et nous avons eu de très bons retours de la part des fans. Nous sommes alors entrés en contact avec le compositeur pour lui demander la permission d’utiliser sa chanson, et il s'est montré très enthousiaste à cette idée !
Une autre très bonne chanson que nous avons choisie a été « Story Rider » d’Eleki. Présentant un style musical plus occidental, les fans de Lady Gaga l’ont finalement bien appréciée.

MF : J’ai remarqué que certains fans semblaient initialement confus et incertains à propos de l’apparition de Miku, mais ils se sont enthousiasmés à mesure que le spectacle d'ouverture se déroulait. Je suis heureux de voir que les choses se sont, au final, bien passées.
Je sais également que Crypton a été confronté à un certains nombre de défis en voulant étendre leur activité à l’Ouest, l'état du marché étant actuellement très différent de celui du Japon. Pouvez-vous nous parler de certains de ces défis, et éventuellement de vos futurs plans d’expansions ?

CFM : Avant de commencer à travailler aux Etats-Unis il y a deux ans, j’ai participé à la gestion de notre page Facebook, entre autres. Quand je suis venu pour la première Anime Expo, j’ai commencé à me renseigner sur le marché américain. J’ai vu que dans toutes les marchandises vendues, une grande partie était piratées ou contrefaites. Il y avait aussi un manque de goodies « Kawaii », que les fans de l’Ouest ont pourtant l’air d’apprécier. Mon premier objectif fut donc de leur en proposer plus, de bonne qualité et à prix corrects.

MF : Mhmm. Et beaucoup de fans préfèrent acheter des produits officiels, sachant qu’ils aident à soutenir votre industrie d’une certaine façon.

CFM : Oui, oui. De plus, nous recevons beaucoup de  messages de fans demandant un concert dans leur région. Bien sûr, ces concerts coûtent très chers et même après la vente des billets, le coût total n’est pas toujours couvert. Donc nous nous assurons toujours que ces concerts participent à la promotion de nos activités. Cela implique aussi de trouver des partenaires afin de créer différents produits dérivés, différentes campagnes de promotion, et mettre en place les contrats de licence pour l'utilisation de nos personnages sur ces produits ou promotions. MightyFine a été un très bon partenaire étranger à cet égard. D’ailleurs, nous avons une autre collaboration inattendue et passionnante venant ce mois d'octobre.


Les locaux de l'entreprise Crypton Future Media, au Japon

MF : Crypton a beaucoup grandi au fil des années, mais est toujours une entreprise relativement petite. Combien de personnes et de départements ont été ajoutés depuis la création de cette entreprise, et combien de personnes travaillent dans chaque département ?

CFM : Crypton est, comme vous le savez, une entreprise de logiciel de musique, donc nous devons avoir une équipe d’au moins dix personnes qui gère la distribution physique et numérique des logiciels. Nous faisons tout en interne, c’est pourquoi nous avons une équipe de huit personnes, parfois plus, qui s’occupe du site Web et des designs de nos prospectus publicitaires. Nous avons ensuite une autre équipe responsable de la programmation du site web, de nos applications mobiles et l’équipe de programmation de nos Vocaloids. Pour ce qui a trait aux concerts et des marchandises au Japon, nous avons une équipe marketing d'environ vingt personnes. Par contre, pour le marketing international il ne s'agit que de cinq personnes pour le moment. Mais c’est fréquent que ce soit seulement moi et une autre dame, donc cela dépend. *rire*
Un avantage d’avoir de si petites équipes est que les décisions peuvent être prises rapidement. Comparée à d’autres entreprises japonaises, où vous devez voir responsable après responsable, juste pour obtenir l’approbation d’une idée, Crypton fonctionne très différemment. Nous avons une structure d’employés très « horizontale », donc il est facile pour moi d’aller droit chez le PDG et de dire « Hey, cette idée est cool, pouvons-nous la mettre en œuvre ? » et d’obtenir de suite une réponse.

Les modèles et les organisations des concerts

MF : Avec la nouvelle vidéo de la chanson « Ray » de Bump of Chicken, Crypton a également créé son propre modèle Type 14 d’Hatsune Miku. Ce même modèle a été utilisé lors des concerts de Lady Gaga, et plus récemment lors de l’apparition d’Hatsune Miku aux MTV Japan Music Awards. Crypton travaille-t-il à la création de ses propres modèles et concerts afin de fonctionner plus indépendamment des MikuPa ou bien l’équipe de concerts de SEGA, en travaillant sur leurs propres évènements ?

CFM : Je pense que c’est bien plus qu’une simple option. Il est bien plus amusant pour nous de pouvoir travailler avec nos propres modèles. Quand nous n’avions pas nos propres modèles, nous devions nous arranger avec MikuPa et SEGA, ce qui était gênant si nous devions organiser un évènement rapidement, car de telles collaborations prennent du temps.

MF : Comme, par exemple, avec Lady Gaga et la demande tardive afin d’avoir Hatsune Miku comme invitée pour l'ouverture. Avoir vos propres modèles vous a permis de travailler plus vite dans cette situation.

CFM : Oui. Vu que les prestations mettent du temps à se programmer, c’est bien plus pratique pour nous. Nous envisageons toujours de collaborer avec MikuPa et SEGA, mais ça nous arrange bien plus d’avoir une autre option en toute situation.


Le modèle Type 14 d'Hatsune Miku

MF : Est-ce que le modèle Type 14 d’Hatsune Miku va rester privé, ou bien une distribution publique est envisagée ?

CFM : Je ne suis pas sûre. Nous développons encore le modèle en lui-même, il n’est pas encore complètement terminé. Il y a beaucoup d’améliorations possibles à faire, et nous testons constamment de nouvelles idées. Nous travaillons toujours sur des choses telles que les textures, les yeux, etc…

MF : Beaucoup de fans ont été étonnés de voir que la prochaine MikuExpo ne se tiendra pas seulement à Los Angeles, mais aussi à New York. Y a-t-il une raison particulière qui a influencé votre choix ?

CFM : Nous voulions simplement faire un spectacle à New York, MikuExpo devait être la première apparition de Miku Hatsune là-bas jusqu’à l’annonce du concert de Lady Gaga. Les Etats-Unis ont une grande concentration de fans sur la côte ouest, en Californie, mais aussi à New York. Je suis désolée que nous n'ayons pu faire quelque chose dans une zone plus centrale, puisque nous avons vu les retours des fans, mais au vu de la taille des Etats-Unis, il était plus avantageux de tenir ces évènements aux deux extrémités du pays.

CFM : MikuExpo va bien sûr accueillir de grands concerts, ainsi qu’une exposition. L’installation et l’organisation d’un concert aussi grand qu’un MikuPa prend du temps. Compte tenu du peu de temps que nous avons eu pour le concert de Lady Gaga, utiliser une vidéo avec une configuration très simple a été obligatoire. Mais si vous voulez un orchestre et l’équipement nécessaire à un concert de grande qualité, nous avons forcément besoin de plus de temps. A cause de la grande taille des Etats-Unis, déplacer tout notre matériel ainsi que notre personnel en plein milieu du pays serait extrêmement difficile. C’est pourquoi nous avons préféré faire deux évènements aux deux extrémités du pays, de façon à ce que les fans puissent choisir auquel ils veulent se rendre.

Megurine Luka V3, CV04, "Project If" et Miku English

MF : J’ai quelques questions, provenant de la communauté. Les fans sont curieux de connaitre la date où nous pourrons entendre quelques démos de Luka V3, et si une banque de voix anglaise est toujours en cours de développement pour elle ?

CFM : Il est toujours prévu qu'elle dispose d'une banque vocale anglaise mise à jour pour VOCALOID3. Je n’ai néanmoins pas de date de sortie précise. Je suis plus impliquée dans le personnel lié au marketing que celui du développement de VOCALOID. Je n’ai aucune des démos avec moi, mais certaines sont prêtes. Aucune date n’a encore été décidée avec certitude, car nos équipes travaillent encore dessus.

MF : Une autre question de la communauté concerne CV04, est-elle toujours en développement ?

CFM : Je ne pense pas…Mais c’est une chose qui est drôle chez Crypton, nous avons constamment de nouvelles idées ! Je peux vous dire que là, maintenant, nous ne travaillons pas du tout sur CV04, mais cela peut changer en quelques jours.

MF : Une question des fans concerne le « Project If », et les enregistrements faits pour ce dernier. Seront-ils utilisés pour de futurs produits ?

CFM : C’est encore une question qui aurait dû être posée à l’équipe de développement des Vocaloids, mais le « Project if » a été mentionné pour la première fois il y plusieurs années. Je n’en suis pas sûre, mais il me semble que c’était davantage un test d'enregistrement pour différentes langues, comme le chinois. Même si nous n’avons rien fait directement avec « Project If », nous pouvons utiliser ce que nous avons appris lors de ce projet afin de créer des banques vocales chinoises, espagnoles ou françaises pour Miku si nous le désirons. Mais je ne suis pas au fait de tous les détails concernant le « Project If ».

MF : Serait-il possible que Crypton sorte des patchs pour V3 afin de corriger certains bugs ? De plus, l’avis des fans sur Miku English est assez mitigé. Crypton va-t-il développer une nouvelle voicebank où Miku sonnerait comme sa voix originale ?

CFM : Je pense que nous pourrions travailler sur quelque chose comme ça. Nous écoutons toujours les retours de la communauté. Avant de sortir quelque chose, nous le testons longuement pour être sûr de la qualité. Nous nous assurons donc que nous en sommes pleinement satisfaits avant sa sortie. Cependant, si nous recevons beaucoup de retours de ce type, des patchs ou une nouvelle banque vocale pourraient voir le jour.

MF : Crypton est-il intéressé par l’expansion de ses activités dans des pays Occidentaux, comme via l’ouverture de bureaux aux Etats-Unis ? Etes-vous encore une entreprise trop petite pour l’envisager ?

CFM : Parfois j’estime qu’il serait plus facile d’être basé à Los Angeles ou San Francisco. Mais ce qui est drôle, c’est que malgré le fait que nous ayons notre affaire au Japon, nous devons encore créer une branche à Tokyo. Un des membres de l’équipe des concerts est à Tokyo environ vingt jours par mois, mais doit rester à l’hôtel. Il en est probablement ainsi car notre PDG est fier de diriger les opérations de l’entreprise depuis sa ville natale, à Sapporo.

MF : Je suis sûr qu’un jour Crypton envisagera sérieusement l’expansion de ses activités dans d’autres régions.

CFM : Je pense que cela arrivera dans quelques années, ou dès que nous auront assez de partenaires pour nous aider. Cela pourrait être agréable de travailler dans une autre région pendant qu’il neige à Sapporo, en hiver. *rires*

                                 L'impact des fans sur Crypton Future Media


MF : Prêtez-vous plus d’attention aux retours de la communauté pour vos nouveaux projets, ou bien êtes-vous plus focalisés sur les idées et remarques  venant de l’intérieur de l’entreprise ?

CFM : C’est un mélange des deux, franchement. Parfois nous créons des produits basés sur les idées de l’équipe, et parfois nous nous basons sur les retours des fans. C’est un peu difficile à expliquer, mais nous sommes toujours connectés par les médias en ligne. Quand nous avons une idée, nous commençons le projet de suite.
Ici, au Japon, nous avons beaucoup de goodies Miku, et je veux apporter ce genre de choses en Amérique. Mais les coûts d’importations et le prix assez élevés des produits ne conviennent pas au marché américain comme au marché japonais. Donc nous sommes en train d’essayer de trouver des partenaires qui pourraient nous aider à créer des goodies en Amérique.


Quelques goodies Snow Miku, la liste complète est disponible ici

MF : J’ai une question à ce propos. Je me souviens que, pendant une période limitée, vous avez vendu plusieurs produits dérivés de Snow Miku aux fans étrangers, et tout votre stock est parti en très peu de temps. Est-ce que ça a été une action rentable, ou simplement de la courtoisie envers les fans ?

CFM : Je ne sais vraiment pas… *Rires*

MF : Je pense que ce serait une bonne idée pour l’équipe marketing de faire ce genre de choses plus souvent. 

MikuExpo à New York et Los Angeles

MF : Y’a-t-il autre chose dont vous voudriez parler ?

CFM : Je voudrais parler un peu de la MikuExpo qui arrive. Puisque vous êtes ici, à Anime Expo, vous ne devez pas l’avoir vu, mais nous avons récemment publié un documentaire sur la MikuExpo d’Indonésie. C’est un très bon documentaire d’environ une demi-heure, et j’aimerais vraiment que tous les fans le regardent.


Le documentaire en question

CFM : J’espère que beaucoup de fans vont se déplacer aux MikuExpo, car je ne sais pas quand il nous sera de nouveau possible de refaire un évènement pareil. La première apparition de Miku en Amérique était il y a 3 ans, à Los Angeles. Cette fois, nous essayerons de faire le meilleur concert possible, de même pour l’exposition.  Il y a beaucoup de fans qui ont achetés les DVDs et Blu-Rays des concerts, mais c’est une expérience bien différente qu’être présent à l’évènement. Je pense qu’il est important d’en voir un au moins une fois. Nous planifions aussi quelques exclusivités pour l'exposition à Los Angeles et New York.

                                                    Les mots de la fin

MF : J’ai certains amis qui ont assisté aux sessions de conversations avec le PDG de Crypton, et j’ai entendu dire que cet évènement vous coûtait énormément financièrement. Je tenais donc à vous dire MERCI pour ce que vous faites pour nous, nous l'apprécions vraiment.

CFM : Merci ! Je suis vraiment soulagé qu’après deux ans de travail, nous puissions enfin amener Miku en Amérique de nouveau. Quand on lisait les questions des fans américains, c’était souvent à propos d’éventuels concerts. Finalement, nous en faisons enfin, et j’en suis très heureuse !

MF : Et bien, merci encore de nous avoir consacré du temps pour cette interview, nous nous reverrons dans 3 mois pour la MikuExpo de L.A !

Dossiers

Vocastep, quand vocaloid et dubstep se rencontrent

Un focus sur un mélange qui fait mouche.

article récent

Dossiers & interviews

tous les dossiers

Derniers commentaires

Les évènements à venir Voir le reste