réduire
fermer

Qu’est-ce que VOCALOID ?

VOCALOID est en premier lieu un logiciel de synthèse vocale de la YAMAHA Corporation sorti en 2004. Permettant de créer des chants par MAO, il a connu le succès en 2006 notamment avec la seconde version du logiciel et la sortie d'Hatsune Miku, devenue figure de proue du logiciel. Mais le phénomène est bien plus vaste que l'on pourrait le penser ! Vocaloid est un univers artistique et culturel mondial qui s'est diffusé comme une trainée de poudre grâce à internet. Dans le monde entier, des artistes de tous bords ont collaboré, des fans ont partagé et échangé, l'imagination a débordé. VocaloidFR se propose ici de mettre en valeur le pendant francophone de cette communauté créative tout en vous tenant informés des dernières nouvelles partout dans le monde. Passez un bon moment ! Cliquez ici pour en savoir (encore) plus.

QU'EST-CE QUE VOCALOID ?

Mirai no Neiro à Anime Expo

Un grand rassemblement d'artistes à l'Anime Expo à Los Angeles : Mirai no Neiro Posté le 22/08/2014 à 10:00 par AkumaKokutan dernière édition le 29/05/2015 à 21:05

Il y a un peu plus d’un mois de cela avait lieu le Mirai no Neiro, un évènement permettant la rencontre entre les fans de Vocaloid et divers artistes impliqués dans ce domaine. Une équipe de membres du site Vocaloidism était présente sur les lieux lors de son déroulement et nous en livre un compte rendu complet agrémenté de photographies. Nous remercions d’ailleurs Vocaloidism et plus particulièrement les responsables de l’article, Stephieku et Zalas, pour nous avoir donné l’autorisation d’effectuer la traduction de leur article et d’utiliser leurs photos. Page de l’article original : www.vocaloidism.com/mirai-no-neiro-at-anime-expo-2014/

Solkin


Chaque année depuis 2009, la « Delusion Production House » (D.P.H.) organise un rassemblement Vocaloid à la convention Anime Expo, qui a lieu à Los Angeles. Lors de ce rassemblement, nommé Mirai no Neiro –Sound of the Future-, plusieurs artistes en rapport avec Vocaloid viennent présenter et parler de leurs œuvres. Malgré l’heure du premier rassemblement (9h30), le dimanche 6 juillet, dernier jour de la convention, la salle était complète.

Cette année, le rassemblement a été divisé en deux parties : la première partie était composée des compositeurs KagomeP, buzzG, Wata-Ame, UtataP, l’illustrateur Wogura, et l’utilisateur de MMD MasatakaP. Des interprètes étaient présents pour les invités ne parlant pas anglais.

BuzzG

Site NND MylistTwitter

Après une brève présentation, BuzzG a montré son nouveau clip réalisé pour la chanson « Izayoi Soushi" (十六夜草紙), où il utilise Hatsune Miku.  Cette chanson est incluse dans son album Drama, son album amateur Automata Overdrive et un autre album Vocarock Collection 4. Cette nouvelle chanson rock possède quelques caractéristiques de la musique japonaise traditionnelle, et la voix douce de Miku semble être celle de Miku Append.  Le compositeur décrit sa musique comme nostalgique, avec une mélodie très japonaise par-dessus. Il s’est excusé pour l’absence de sous-titres anglais, mais a dit corriger cela lors de la mise en ligne prochainement.

BuzzG aime beaucoup composer des chansons avec des paroles de style japonais, et espère faire prendre un plus grand intérêt au Japon. Les illustrations du clip d’Izayoi Soushi sont de l’illustrateur Senkawa. Lorsque Senkawa illustre une chanson, il écoute d’abord cette chanson plusieurs fois, puis note tout ce qu’il imagine. Pour cette chanson, il a imaginé des BakeNeko, et des décors de nuits au clair de lune.
BuzzG a dit ne pas être très à l’aise dans les lieux publics pleins de foule, mais a remercié tout le monde d’être venu.

Wata-Ame

NND Mylist Twitter

Wata-Ame est un compositeur qui a fait ses débuts alors qu'il était encore au collège. Il a dit penser que beaucoup de personnes au rassemblement aimaient les Vocaloid et les animes, comme lui. La chanson qu’a diffusé le compositeur est une de ses plus anciennes, Shiki Toki Uta (四季刻歌), interprétée par IA. Contrairement à la version mise en ligne, celle qu’il a diffusé était sous-titrée en anglais. Voici cette dernière :

C’est le plus grand succès de Wata-Ame, il y est très attaché pour cela. Dans cette chanson, le protagoniste souffre des effets du temps et de l’amour, et envoie ses sentiments à travers sa « triste et belle chanson ». Le compositeur aime beaucoup la prononciation et les paroles de style japonais classique.
Depuis longtemps, le Japon a une culture qui joue avec les mots comme un divertissement. Cependant, le problème est qu’il n’est pas très facile de le chanter. Quand Wata-Ame a découvert Vocaloid et essayé de l’utiliser, il était fasciné et très impressionné. Il a actuellement dix-neuf ans, mais il avait quatorze ans quand il a utilisé pour la première fois VOCALOID. Il est très influencé par d’autres chansons Vocaloid et les musiques d’animes qu’il a écouté à cet âge-là. Il dit faire de la musique car il espère atteindre le cœur des fans, comme l’ont fait d’autres musiques. Il espère également que quand il reviendra au Japon, il pourra surmonter les barrières de la langue et pouvoir communiquer avec les gens grâce à sa musique. 

UtataP

WebsiteYoutube NND MylistTwitter

UtataP s’est présenté comme étant le compositeur de This is the Happiness and Peace of Mind Commitee /Kochira, Koufuku Anshin Iinkai Desu (こちら、幸福安心委員会です。). Il a demandé au public s’il connaissait la chanson, et a reçu en réponse beaucoup d’acclamations et applaudissements. Il a répondu par un remerciement et un « Shiawase desu !» (Je suis heureux). Il a dit être également connu comme un cheval sur Twitter, et a sorti un masque de cheval de sous la table. Puis il a poursuivi : « En fait, j’ai évolué récemment car je peux également me transformer en licorne (il a sorti un masque de licorne)…en girafe (il sort un autre masque)…et en panda (et il en sort un autre) ». Il prévoit également d’acheter un masque de gorille.

UtataP met des vidéos en ligne sur Nico Nico Douga depuis 2007. Les paroles de sa première chanson ne comprenaient que des sons « U » et « Ta » car il n’avait pas l’habitude d’écrire des paroles. C’est pourquoi il est connu comme « UtataP ». Il vit en Californie depuis 2001 et est venu aux Etats-Unis pour apprendre l’anglais. Quand UtataP vivait au Japon, il jouait énormément à des jeux en ligne, comme Diablo ou Age of Empire. Beaucoup de personnes parlaient anglais quand il jouait, et il ne pouvait pas communiquer avec eux car il ne pouvait pas lire ou comprendre de longues phrases en anglais. Il a donc décidé d’aller aux Etats-Unis pour apprendre cette langue. Il avait prévu d’y rester six mois mais cela fait désormais treize ans qu’il s'y ttrouve. Maintenant, il parle très bien anglais et il en est très satisfait. Il a récemment commencé à jouer à League of Legends. Il est un débutant, c’est pourquoi beaucoup de gens lui parlent avec des mots simples. Il pense qu’apprendre l’anglais était une erreur car maintenant il comprend tout les jurons prononcés. UtataP a lentement amené le sujet vers Vocaloid, et a présenté sa nouvelle chanson nommée Urigiri Module (ウラギリモジュール).

Il a mis en ligne cette chanson sur Nico Nico Douga trois jours avant la convention. La traduction du titre est Betraying Module et le concept de cette chanson est celui d'un monde virtuel. Il a utilisé la nouvelle banque de voix d’IA, IA ROCKS, développée par 1st Place un mois avant. Il s’agit d’une des démos d’IA ROCKS. UtataP a expliqué que, bien qu’il y ait « ROCK » dans le nom de cette banque de voix, elle était, d’après lui, plus adaptée à des genres d’EDM (Electronic dance music), comme de la techno ou dubstep.

Wogura

PixivTwitterNND Mylist

Ce fut ensuite le tour de Wogura de parler des illustrations utilisées dans le PV de Urigiri Module. C’était son deuxième séjour à Los Angeles pour cette convention et elle était heureuse d’y être de nouveau invitée.
Elle est passée par plusieurs étapes pour la création des illustrations. Quand elle a reçu le morceau d’UtataP, elle a commencé par dessiner plusieurs croquis au fur et à mesure qu’elle écoutait la musique. Cette chanson parlait d’un monde virtuel, c’est pourquoi elle a dessiné un personnage avec un casque. Elle envoie ensuite ses croquis au compositeur, et s’il les apprécie, elle peut commencer le lineart. Sur un écran, Wogura a montré le lineart de l’illustration, puis les couleurs de base, et enfin les ombres. Elle a ensuite ajouté un fond et quelques effets de lumières. Après avoir fini l’illustration, elle a décidé qu’elle voulait aussi faire une version sans casque. UtataP a fini par utiliser les deux versions dans la vidéo finale.

KagomeP

Youtube NND Mylist Twitter Tumblr

Le suivant était KagomeP. Tout comme dans l’introduction du rassemblement, le pauvre KagomeP a été oublié, et Masataka a parlé avant lui par erreur. KagomeP a beaucoup plaisanté à ce propos. Il a commencé par remercier tout le monde de s’être déplacé si tôt, et s’est excusé de lire encore une fois un texte préparé à l’avance, comme l’année précédente.  Il a poursuivi par de petites anecdotes concernant son vol en avion. Il n’avait que quelques films à regarder, et il a choisi de regarder la nouvelle version de Robocop. Il a crié « c’est un PUTAIN de mauvais film !! » Il s’est plaint que tout le long du film, il n’y ait presque pas de combat, et qu’il voulait de l’action. Il a finalement décidé de dormir.
Il a également dit qu’il ne s’attendait pas à ce que le rassemblement soit aussi tôt. Il a ensuite présenté sa chanson, nommée Welcome to DQN Style 2.

KagomeP a écrit cette chanson pour Rin Kagamine, pour une compilation de chansons de Rin qui sera vendue au Comiket de cette année nommée DQN Style 2. Il a demandé à ce que chaque personne allant au Comiket de passer lui dire bonjour, car celui lui ferai plaisir. Le premier album de cette compilation, Style DQN 1, contient la chanson que le compositeur a présenté l’année d’avant Good Night, and Fxxkin’ Anthems, sauf qu’elle est chantée par Rin au lieu de Gumi. Le concept de cette série de chansons est « des chansons qu’un DQN devrait écouter ». Comme toutes les chansons du premier album, Welcome to DQN Style 2 a un rythme énergique avec des paroles assez vulgaires, chantées par Rin. 

Depuis que KagomeP a commencé à travailler avec VOCALOID, il est très intéressé à l’idée de voyager à l’étranger. Il a donc fait beaucoup de chansons en anglais. Il n’a jamais été intéressé par la popularité au Japon, et espérait que son travail l’aiderait à l’amener à des évènements étrangers. Il a même été invité en Allemagne et en Chine l’année dernière, comme DJ aux deux évènements, et a beaucoup aimé ça. C’est la deuxième fois qu’il vient à Anime Expo, il ne peut s’empêcher de dire que Vocaloid lui a sauvé la vie. Il dit lui-même avoir été « dans le côté obscur » avant de commencer à composer. Maintenant, en dépit de ne pas être plus grand et toujours aussi peu populaire auprès des filles, il dit mieux profiter de sa vie. Il pense que c’est au tour des Etats-Unis maintenant que Miku English est sortie, il espère que plus de gens seront sauvés par Vocaloid, et estime être très chanceux d’avoir connu Vocaloid, comme beaucoup d’autres.

SunzRiver

Twitter

SunzRiver n’a pas pu venir au rassemblement car il est tombé malade, et a dû rentrer au Japon. Cependant, il avait son texte et sa chanson. Sa chanson est Rokugatsu no Mado (六月の窓), chantée par Hatsune Miku, Megurine Luka et Kagamine Rin. La vidéo est essentiellement composée d’image de pluie et de parapluies. La chanson a un style similaire à une autre de ses compositions, Sakasama Rainbow mélangée à d’autre genre d’EDM.

MasatakaP

YoutubeSiteNND MylistTwitter

MasatakaP crée des PV avec Miku Miku Dance (MMD). Il a brièvement expliqué que MMD était un logiciel créé par Higuchi, et que son but est de pouvoir créer des vidéos accompagnant de la musique et des illustrations. Il a ensuite diffusé une petite vidéo, montrant plusieurs brefs passages de quelqu’un de ses travaux, dont les PV de Chaining Intention, EDEN et Kinou Sekai no Rondo, entre autres. Puis il a montré son clip de Miku Miku Ni Shite Ageru, même si techniquement ce n’est pas fait avec MMD. Malheureusement, la première partie du rassemblement s’est terminée, et il n’a pas pu donner plus de détails sur son travail.


-Deuxième Partie du Mirai no Heiro-

Après une heure et demie de pause et une séance de dédicaces, la seconde partie de Mirai no Neiro a commencé dans une autre pièce que la précédente. Cette année, cette deuxième partie différait un peu des années précédentes. Comme d’habitude, elle a commencé par un court concert MMD, projeté sur un grand écran. La playlist était à peu près la même qu’au Mira no Neiro de la TNT Expo, au Mexique. Les chansons projetées étaient Electro Train de SevenColors, le cover de La Bikina par Dixie Flatline, Tell your World de Livetune, et le cover de La Bamba par Ankari.

Les deux invités de la seconde partie était Tara Knight et Toshihiro Fukuoka.

Tara Knight

Site

Tara Knight est réalisatrice de films, animatrices, et créatrice de projet de théâtre et de danse à l’Université de Californie, à San Diego. C’est aussi la créatrice de Mikumentary, une série de courts films à propos du « phénomène mondial Hatsune Miku ». Kinght a parlé un peu de cette série, qui a commencé en 2011 car elle était intéressée par Miku et les Vocaloid. Après avoir parlé aux fans, elle est devenue curieuse à propos de la communauté également. Elle a compris à quel point il était dur de faire comprendre ce qu’est Vocaloid à une autre personne. « C’est difficile car Vocaloid est rempli de nuances, rendant le tout très complexe ». Il n’y a rien de semblable à Miku et sa communauté. Par où fallait-il commencer ? Kinight a donc fait ces documentaires afin d’aider à ce propos.

Elle a ensuite montré les derniers épisodes de Mikumentary.





Dans l’esprit de la collaboration dans la communauté Vocaloid, elle encourage chaque personne à utiliser ses vidéos, en la créditant.

Toshihiro Fukuoka

Twitter

Toshihiro Fukuoka, également connu comme F-oka, était le producteur de Mikunopolis et est rédacteur en chef pour le journal hebdomadaire ASCII. Il a parlé de la ressemblance entre le bunraku, un type de théâtre japonais utilisant des marionnettes, et Hatsune Miku. Le bunraku est composé de marionnettes chantant et dansant pour raconter une histoire, exactement comme Hatsune Miku dans ses concerts. Il a également parlé de Takemoto Sumitayu VII, un narrateur de bunraku depuis récemment à la retraite, qui est considéré comme un trésor national vivant. Il a montré un clip d’une de ses apparitions.
Il a ensuite montré un spectacle bunraku sur la chanson Melt de supercell ainsi qu'un trailer d’un spectacle bunraku utilisant Vocaloid appelé « Vocaloid Opera AOI » (nous en parlons ici. n.d.l.t)  C’est une version moderne de Aoi no Ue (la Dame des Mauves) avec au chant les Vocaloid Iroha Nekomura, Yuzuki Yukari et VY1V3. Il aura lieu bientôt à Londres, à la convention Hyper Japan.

Après une série de questions-réponses avec Tara Knight et Toshihiro Fukuoka, une dernière chanson a été diffusée sur un écran. Il s’agit de I’m Not Gonna Disappear de Ankari. C’est la première fois que la compositrice utilise Miku English.

Malgré le moment assez mal choisi et la date des rassemblements, le monde présent était étonnamment important. Nous sommes impatients de voir ce qu’il en sera l’année prochaine !

source : vocaloidism.com

Dossiers

Vocastep, quand vocaloid et dubstep se rencontrent

Un focus sur un mélange qui fait mouche.

article récent

Dossiers & interviews

tous les dossiers

Derniers commentaires

Les évènements à venir Voir le reste