réduire
fermer

Qu’est-ce que VOCALOID ?

VOCALOID est en premier lieu un logiciel de synthèse vocale de la YAMAHA Corporation sorti en 2004. Permettant de créer des chants par MAO, il a connu le succès en 2006 notamment avec la seconde version du logiciel et la sortie d'Hatsune Miku, devenue figure de proue du logiciel. Mais le phénomène est bien plus vaste que l'on pourrait le penser ! Vocaloid est un univers artistique et culturel mondial qui s'est diffusé comme une trainée de poudre grâce à internet. Dans le monde entier, des artistes de tous bords ont collaboré, des fans ont partagé et échangé, l'imagination a débordé. VocaloidFR se propose ici de mettre en valeur le pendant francophone de cette communauté créative tout en vous tenant informés des dernières nouvelles partout dans le monde. Passez un bon moment ! Cliquez ici pour en savoir (encore) plus.

QU'EST-CE QUE VOCALOID ?

Compte rendu des 10 ans du Festival Animasia au Hangar 14 de Bordeaux

Estrelia revient sur le contenu de l'édition 2014 de ce festival dont le succès ne cesse de croître. Posté le 21/10/2014 à 11:00 par Solkin dernière édition le 29/05/2015 à 21:03

Bonjour à tous !

Les 4 et 5 Octobre derniers se célébraient les 10 ans d'Animasia, un Festival organisé par l'association Mandora, consacré cette année à la Chine, et qui nous a ouvert ses portes pour la première fois au Hangar 14 sur les quais de Bordeaux.

Du staff vocaloid.fr, seule Estrelia a pu se rendre sur place, mais d'autres membres du forum comme Romy-Chan ou Daria entre-autres n'ont pas manqué le déplacement ; tout comme nos camarades de la Brigade SOS que nous n'avons pas manqué de saluer. Voici donc un petit résumé de ce qui s'y trouvait.

Le festival comptait divers stands : amateurs, particuliers, professionnels comme associatifs, qui nous proposaient autant de démonstrations que de souvenirs dont vous pouviez faire l'acquisition.

 
 

Et les invités dans tout ça?

Le moins que l'on puisse dire c'est que les YouTubeurs étaient à l'honneur : les files d'attentes se pressaient pour les dédicaces du Joueur du Grenier tandis qu'à l'étage on pouvait espérer approcher modestement Benzaie, Jigmé et l'équipe des Noob dans la joie et la bonne humeur.

Quelques jeunes espoirs se sont essayés à battre la pro-gameuse Kayane au combat virtuel, à défaut de ne pouvoir s'essayer au combat de sumo entre amis dont les démonstrations en ont fait rire plus d'un.

Les plus artistes d'entre-nous ont su apprécier les présentations de l'illustrateur Lapin, qui a d'ailleurs eu l'occasion d'immortaliser le costume que portait Estrelia sur scène dimanche. Un autre invité de marque, ayant contribué à la mise en place de cette convention, était également présent en la personne du maire de Bordeaux M. Alain Juppé. Celui-ci nous a honoré de sa présence samedi matin sous les flashs des photographes et la caméra de France 3 qui n'a pas manqué de promouvoir l'événement le soir-même.

Sur les autres stands, on pouvait retrouver les traditionnelles démonstrations de danses (Yosakoi, K-pop...) et arts martiaux, des innovations technologiques avec l'Oculus Rift qui nous plonge au coeur de la réalité virtuelle, des visiteurs plus ou moins déchaînés en rythme sur une partie de Just Dance ou en choeur sur un karaoké, des conférences très enrichissantes (notamment sur les "dessous du festival") et des illustrateurs amateurs qui proposaient de vous dresser le portrait pour quelques euros.

 

La première édition d'Animasia comptait pas moins de 700 visiteurs il y a 10 ans. Depuis, les 300 bénévoles de l'association Mandora ont fait du chemin accueillant pas moins de 16 000 visiteurs au H14 sur les 12 000 initialement prévus.

De ce fait, les 5 400m² du Hangar 14 étaient un peu justes pour recevoir tout ce petit monde, aussi à l'étroit le samedi après midi qu'un samedi à Japan Expo. Les visiteurs s'étant déplacés dans le seul but d'obtenir un autographe de leur YouTubeur préféré, ou de s'essayer à une activité particulière ont donc vite été freinés par la foule. Bien heureusement, le dimanche était bien plus calme et nous a permis de profiter de ce que nous n'avions pas pu faire la veille.

L'autre petit reproche que nous pouvons faire concerne l'absence notable de vestiaires. Certains cosplayeurs, plus timides que d'autres, ont dû se changer dans les toilettes (un peu à l'étroit) du Festival, bloquant ainsi leur accès, tandis que d'autres ont troqué leur costume complet pour un simple accessoire dans les cheveux ou badge. Pour un événement majeur, la question est à reconsidérer pour permettre à davantage de visiteurs d'oser la transformation et aux photographes d'entrevoir de belles surprises. Bref, accroitre un nombre de cosplayeurs proportionnellement à l'événement qui les accueille.

 

Pour résumer, ce weekend était riche en surprises malgré l'afflux de visiteurs qui ne nous a pas permis de tout expérimenter. Mais cette expérience s'est avérée néanmoins probante et surtout relativement prometteuse quant à l'avenir du Festival Animasia et de ses bénévoles, en constante augmentation.

Nous tenons d'ailleurs à remercier toute leur équipe pour son accueil que nous espérons retrouver pour la nouvelle édition qui devrait se tenir autour de mars 2015 dans la ville du Haillan (33) pour toujours plus de surprises et d'activités !

Photographies et Rédaction par Estrelia

Dossiers

Vocastep, quand vocaloid et dubstep se rencontrent

Un focus sur un mélange qui fait mouche.

article récent

Dossiers & interviews

tous les dossiers

Derniers commentaires

Les évènements à venir Voir le reste