réduire
fermer

Qu’est-ce que VOCALOID ?

VOCALOID est en premier lieu un logiciel de synthèse vocale de la YAMAHA Corporation sorti en 2004. Permettant de créer des chants par MAO, il a connu le succès en 2006 notamment avec la seconde version du logiciel et la sortie d'Hatsune Miku, devenue figure de proue du logiciel. Mais le phénomène est bien plus vaste que l'on pourrait le penser ! Vocaloid est un univers artistique et culturel mondial qui s'est diffusé comme une trainée de poudre grâce à internet. Dans le monde entier, des artistes de tous bords ont collaboré, des fans ont partagé et échangé, l'imagination a débordé. VocaloidFR se propose ici de mettre en valeur le pendant francophone de cette communauté créative tout en vous tenant informés des dernières nouvelles partout dans le monde. Passez un bon moment ! Cliquez ici pour en savoir (encore) plus.

QU'EST-CE QUE VOCALOID ?

Japan Expo 2015 - Le compte rendu Vocaloid

Un retour sur les stands et activités Vocaloid durant cette seizième édition de Japan Expo. Posté le 18/07/2015 à 10:00 par Solkin dernière édition le 23/07/2015 à 13:35

Bonjour à tous !

Cette seizième édition de Japan Expo nous aura marqué par ses pics de chaleur, qu'elle fusse extérieure ou fruit de la forte activité au sein de la convention. Car cette année encore, difficile de savoir où donner de la tête. Entre les concerts, concours, spectacles, et expositions, il y en avait pour tous les goûts. D'une démonstration de chanbara (l'art des combats au sabre destinés au théâtre ou au cinéma) à la finale de l'ECG 2015 (European Cosplay Gathering) en passant par des showcases de groupe d'Idols, le planning était bien chargé.

Et évidemment, des stands et activités se trouvant dans l'univers Vocaloid étaient de la partie. Que nous a donc réservé ce 16e Impact ?  

-Stand 1StPlace -Hachimaki : 1StPlace est la société à l’origine d’IA, une Vocaloid3 très connue, et plus récemment d'ONE, qui elle tourne sous Cevio. Ils étaient plutôt actifs du côté des Etats-Unis en ce moment, où IA réalise des concerts, c’est donc surprenant de les voir arriver en France.
Vous pouviez donc, dès 5€, vous offrir quelques goodies à l’effigie d’IA, allant des badges aux T-shirts, en passant par le collier d’IA et d’ONE si reconnaissable, et bien entendu, plusieurs CDs, notamment l’album-compilation IA/03 Vision. Mais une bonne partie du stand était également dédiée au Kagerou Project, qui est une série de musiques composées par Jin adaptées en anime depuis peu. Il s’agissait principalement de straps et badges, mais également les sweats de chaque personnage de la série.

  

-Stand EXIT TUNES : EXIT TUNES est un label japonais, éditant la majorité des CDs Vocaloid et Utaite. Ils ont également développé leur propre Vocaloid3, Mayu. Cette année, pour une quinzaine d’euros, vous pouviez donc vous offrir un de leurs nombreux albums compilations, avec parfois un strap et/ou un poster exclusif ! Ils présentaient facilement une trentaine de CDs, avec des styles très variés et utilisant de nombreux Vocaloid. Difficile de ne pas trouver son bonheur. De plus, afin de présenter Vocaloid et pour animer le stand se trouvait une cosplayeuse de Mayu très sympathique.


 

-Stand ALYS (Voxwave) : Très proche de l’entrée, toute l’équipe de VoxWave se tenait prête à présenter leur projet : celui d’ALYS, la première égérie virtuelle francophone. Vous pouviez donc y retrouver une farandole de goodies, comprenant les habituels straps et T-shirts, mais aussi “Eveil”, le tout premier album d’Alys avec plusieurs titres inédits, et en bonus, un petit porte-clés très mignon ! Tatsuki, illustratrice d’Avenir et Hajime Ni et Saphirya, designeuse d’ALYS, se tenaient également en dédicace le jeudi et dimanche. Plusieurs loteries ont été organisées, et bien entendu la tant attendue remise des prix du concours “ALYS a un an !”.

 

-Stand Culture Japan : En plus de proposer de très nombreux artbooks de mangas et anime pas forcément très connus, ce stand disposait également d’un large éventail d’artbooks Vocaloid, notamment les deux derniers artbooks d’Akiakane. Néanmoins, les prix piquaient un petit peu le portefeuille...

 
 
 

-Stand Project Diva : Vocaloid était également présent dans l'espace jeux vidéo de la convention avec la borne Project Diva qui tournait en continu ! Organisé par DDR Belgium, cela permettait pour certains de découvrir Vocaloid, et pour d'autre d'essayer le jeu sur arcade.

 

-Stand de la GoodSmileCompany : Placé également très près de l’entrée, la GoodSmileCompany disposait d’un stand d’une taille impressionnante. Une bonne partie était consacrée à l’exposition de figurines et prototypes ainsi qu'à de grands panneaux expliquant la fabrication des figurines et les contrôles de qualité effectués. Une deuxième partie du stand était consacrée aux activités, où vous pouviez dessiner vos propres visages de Nendoroid, ou tout simplement profiter des conseils des animateurs. Et bien entendu, l’espace vente, où vous pouviez vous procurer des figurines à prix plutôt raisonnables. En rapartant, vous pouviez également jeter un oeil au mur derrière le stand, de 14 mètres de long, illustrant les 500 Nendoroid existantes ! Comme dirait Sacha, “attrapez-les tous !”


 

-Stand de Kenzo Saeki : Kenzo Saeki est un compositeur, parolier et producteur japonais actif depuis la fin des années 80, avec pas moins de 600 titres. Composant avec Vocaloid et plus particulièrement Hatsune Miku depuis les débuts de cette dernière, il promouvait ici son dernier album, utilisant entièrement Cyber Diva sur des compositions New Wave, “Cyber Diva sings Halmens” (Halmens est le nom d’un groupe dont Kenzo Saeki a fait parti). Il y vendait également d’autres CDs, dont une compilation des toutes premières chansons de Miku, et faisait tester Pocket Miku.

-Stand Nanoblock : Qui n’a jamais essayé de reproduire son personnage de dessin animé préféré avec des jeux de constructions tels que les Legos ? NanoBlock, spécialisé dans les jeux de constructions, présentait cette année, en plus des divers modèles Pokémon, Hello Kitty et autres licences très connues, un modèle à l’effigie d’Hatsune Miku !

Vous aviez tout votre jeudi pour faire le tour de tous ces stands, en effet, niveau Vocaloid, les animations ne commençaient que le vendredi.

Vendredi :

-Concert Stalysky de 12h à 13h sur la scène de Wakanim : Si l’ambiance était clairement au rendez-vous (la foule bloquait les allés, c’est dire), le fait d’organiser un concert sur un stand a montré ses limites. En effet Japan Expo impose un volume sonore qui ne soit pas trop élevé, c’est pourquoi il arrivait que les musiciens ne soit pas assez audibles. Autrement, c’était un très bon concert, avec toute une équipe clairement passionnée par ce qu’elle faisait. Après que le staff de Wakanim ait fait monter sur scène quelques cosplayeuses d'Alys pour introduire le concert, toute la troupe, accompagnée pour quelques chansons par Kanipan, s'est donné au maximum malgré la chaleur pour vous offrir ce spectacle qui plaça Alys sous les projecteurs de Japan Expo.
 


 

Samedi :

Pour les fans de Vocaloid, la journée commençait à 12h, avec le défilé de cosplay Vocaloid sur la scène Kitsune. Ouvert à tous, c’était l’occasion de monter sur scène, pour la première fois pour certains. Les sélections ont suivi un déroulement assez inhabituel. En effet, si il a fallu en premier lieu choisir des finalistes avec comme seul critère leur cosplay, la suite demandait aux cosplayers d’utiliser leurs talents d’acteur en jouant à deux sur un extrait d’une chanson durant environ une minute. Et enfin, afin de départager les derniers participants, il fallait obtenir le plus de bonnes réponses possibles à un mini quiz.

Nous avons ainsi assisté au passage d'une Snow Miku, de Rin et Len en version Synchronicity, Miku Tell Your World et Miku version Halloween, Len, Luka Magnet, Miku Anti-the-Holic, Kaito et Gakupo ou encore une Sakura Miku. Félicitations à eux pour leur prestation. 

   
  
  

Et directement après le défilé, à 13h30, il fallait vite courir en salle vidéo pour la rediffusion du concert de Miku à la MikuExpo de Jakarta. De ce côté...Nous sommes assez déçus. En effet la salle vidéo est, pour commencer, assez petite et tout le monde n’a donc pas pu en profiter. Et ensuite, comme dit plus haut, c’était une salle vidéo, et non une scène avec de vraies enceintes. Le niveau sonore était donc très faible et il suffisait que quelques fans laissent s’exprimer leur joie pour que l'on n'entende plus Miku. Et enfin, l’ambiance n’était pas du tout comparable à celle du concert d’Alys, la plupart des spectateurs se contentaient de fixer l’écran, ce qui est dommage. 
Néanmoins, nous avons passé un agréable moment en compagnie de quelques fans de Vocaloid qui se sont par moment déchainés pour faire de l'animation. Une spectatrice a également effectué la chorégraphie de Luka Luka Night Fever aux côtés de la Vocaloid.

Les photos n'ayant pas été autorisées durant cette rediffusion, nous pouvons revenir à Stalysky qui pendant ce temps, montait une deuxième fois sur scène, juste après la remise des prix du concours “ALYS a un an !”, qui a désigné Eternal-S comme grande gagnante ! Plus d’informations dans l’article de VoxWave à ce sujet.

Dimanche :

Ce jour-là, un seul évènement au planning : la rediffusion du concert d’IA à l’AnimExpo de Los Angeles, à la scène du Saiko Stage à 13h30. Toujours une rediffusion (même si l'équipe s’occupant du stand nous a confié qu’un vrai concert pour la prochaine édition était assez probable), et le même problème d’ambiance que pour Miku, il n’en restait pas moins agréable, avec notamment la venue de LIA en duo avec IA pour la chanson My soul, your Beats !. La deuxième partie était consacrée aux chansons du Kagerou Project, IA était donc parfois moins présente.

Et les cosplays dans tout ca? Il y en avait pas mal cette année, et beaucoup de Vocaloid, sans compter tout ceux présents au défilé !

Commençons par un duo, avec Karin Marta Bertuccio et Lorenzo Fenoglio en Rin et Len Kagamine version Camelia (leur page facebook commune est ici). Poursuivons avec un trio avec Soma Trigashi en Hatsune Mikuo, Alexandra Mansuy en Hatsune Miku et une Rin Kagamine version Synchronicity. Nous avons ensuite pu croiser une charmante Hatsune Miku type 2020 , à savoir Aoitori Cosplay. Pour rester dans le registre des cosplays de Miku, nous avons vu également plusieurs version Sandplay et Mikuzukin, ainqi qu'une Miku sortie de Project Diva, le module Punk.
Dans les Vocaloid peu souvent cosplayés, nous avons pu reconnaitre Oliver, IA, Kasane Teto, Yuzuki Yukari, et même Galaco.
 

  
  
  
  

Crédits photo et rédaction : AkumaKokutan, Solkin

 

Dossiers

Vocastep, quand vocaloid et dubstep se rencontrent

Un focus sur un mélange qui fait mouche.

article récent

Dossiers & interviews

tous les dossiers

Derniers commentaires

Les évènements à venir Voir le reste